Tags

Recent Articles

Endométriose et CBD

Beaucoup de femmes se posent cette question, mais avant toute chose, précisons ce qu’est l’endométriose et voyons ensuite comment le CBD agit sur cette maladie gynécologique chronique.


L’endométriose, maladie ignorée pendant de longues années, souvent difficile à vivre au quotidien, se définit comme la présence hors cavité utérine de tissu semblable à la muqueuse On ne peut de comprendre cette maladie sans prendre en compte la théorie de la régurgitation dite « théorie de l’implantation ».

Pendant la menstruation, les contractions utérines, une partie du sang est régurgité dans les trompes pour arriver dans la cavité abdomino-pelvienne. Il s’agit là d’une théorie qui n’est pas univoque toutefois cette théorie expliquerait la majorité des atteintes d’endométriose.

Ce sang contient des cellules endométriales, des fragments de muqueuse utérine, qui, au lieu d’être détruits par le système immunitaire, vont s’implanter puis, sous l’effet des stimulations hormonales ultérieures, proliférer sur les organes de voisinage (péritoine, ovaire, trompe, intestin, vessie, uretère, diaphragme…).

      endométriose et cbd


Le CBD (Cannabidiol) est-il efficace sur les symptômes de cette maladie ?


Comme déjà expliqué dans d’autres articles, le CBD possède différentes propriétés notamment  : Antioxydants, anti-inflammatoire et antalgiques. En l’occurrence les propriétés anti-inflammatoires permettent de réguler les enzymes responsables de l’inflammation et réduit la production de cytosine évitant ainsi de générer des lésions.


En plus, viennent s’ajouter les effets antalgiques qui permettent de réduire les douleurs en équilibrant les flux d’informations liés à la douleur.
Dans le cas de l’endométriose, le CBD peut s’avérer être très efficace, comme de manière générale pour une multitude de douleurs chroniques.

Par conséquent il peut être fort appréciable, pour les personnes soumises à ces symptômes, de recourir à l’utilisation de CBD, sous différentes formes possible. Toutefois, l’huile sublinguale sera certainement la solution la plus rapide en terme d’action, en « interne ». En externe, les huiles de massages au CBD appliquées sur les zones douloureuses ont un très bon effet.


Fonctionneront aussi, les bonbons au CBD, les infusions au CBD ou autres produits qui seront à même d’apporter des effets similaires en fonction de l’utilisation.
N’hésitez pas à demander conseils auprès du vendeur ou vous vous rendrez.

       Endométriose et CBD 2

Du côté de la recherche, il a été validé que le système endocannabinoïde pouvait interférer avec les cascades métaboliques liées à la gestion de la douleur et de l’inflammation donc avec la douleur issue de l’endométriose.

En Israël, une équipe de scientifique a rassembler d’anciennes études portant sur les mots : « Endométriose”, “endocannabinoïde”, “récepteurs cannabinoïdes”, “THC” et “mécanismes de la douleur”. Il a été observé l’action des récepteurs CB1 dans l’utérus et d’autres tissus non-reproducteurs et les CB2 dans le système immunitaire et l’intestin. Aussi, cette étude considère l’endométriose comme une condition de déficience du système endocannabinoïde, ce qui pourrait expliquer sa relation avec la douleur de cette maladie.


Cela signifie que les femmes souffrant d’endométriose ont des niveaux plus faibles de récepteurs CB1 dans le tissu de l’endomètre, provoquant une douleur plus forte. Ces résultats révèlent que si les récepteurs sont activés, ils pourraient modifier voire même intercepter la douleur causée par l’endométriose tels que la dysménorrhée, la dyspareunie ou la douleur pelvienne.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December